Diagnostic Amiante des enrobés : Commande & devis en ligne
01 45 97 29 01 De 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h00

Diagnostic Amiante des enrobés

Un diagnostic indispensable pour un environnement plus sain

Obligation

L’amiante a longtemps été utilisé dans les enrobés, plus précisément de 1970 à 1995. On estime la production de ce type d’enrobés à 0,4 % de la production annuelle d’enrobés. Qui est aujourd’hui présent sur les péages, ronds-points, carrefours, trottoirs, aéroports etc…
Dorénavant, avant tout travaux routiers il y a obligation de réaliser ce diagnostic amiante sur les enrobés.
L’objectif est d’assurer la santé des travailleurs et des passants.

Il doit être obligatoirement réalisé par un diagnostiqueur formé, certifié et équipé d’EPI – Équipements de Protection Individuelle.

Les présentes recommandations sont destinées aux maîtres d’œuvre, bureaux d’étude, concepteurs et les entreprises qui seront chargées des travaux, afin  qu’elles soient en mesure d’apprécier  la réelle prise en compte par le donneur d’ordre de l’éventuelle présence d’amiante.

Avant d’entamer chaque chantier, les entreprises doivent établir une évaluation des risques et prendre les mesures de prévention en conséquence.

dechets-dangereux-enrobe-autoroutier
Car certains enrobés contiennent des constituants, aujourd’hui interdits, reconnus comme pouvant générer des problèmes de santé pour les travailleurs lors de leur manipulation ou à leur contact.

Commande et devis en ligne



Diagnostic PackDiagnostic à l'Unité

Veuillez choisir une transaction
Veuillez choisir une Nature de bien
Veuillez choisir une surface
Veuillez choisir une Date

En conséquence, préalablement à l’établissement du cahier des charges définissant les travaux à réaliser, le donneur d’ordre doit caractériser les enrobés concernés afin de s’assurer de l’absence d’amiante en teneur élevée dans l’enrobé.
En cas de présence d’amiante, il prendra les dispositions nécessaires pour que les entreprises consultées répondent aux exigences réglementaires, le cas échéant par l’obtention de la certification, assurent la protection des salariés et de l’environnement et évacuent l’enrobé concerné en installation de stockage de déchets appropriée.

Ces dispositions doivent intervenir dès la préparation du dossier de consultation

L’amiante, lorsqu’il est manipulé ou usé, libéré des minuscules fibres d’amiante qui, lorsqu’elles sont inhalées, provoquent des maladies respiratoires graves.

Durée de validité du diagnostic d’amiante  

Le diagnostic amiante des enrobés doit être réalisé avant tout travaux

Comment se passe un diagnostic amiante ?

Tout diagnostiqueur réalisant un diagnostic amiante des enrobés doit être certifié et formé pour ce diagnostic. Un bon repérage doit être réalisé par un professionnel qui connaît les gestes et la méthodologie en vigueur. Il pourra ainsi protéger la santé des gens qui l’entourent ou qui seront amenés à travailler sur le chantier.
Le diagnostic amiante des enrobés est réalisé en deux phases. Dans un premier temps, une prise d’information est disponible sur les chaussées où les travaux sont projetés. La recherche de ces informations est indispensable car elle peut permettre d’éviter une caractérisation par analyse. La procédure peut se limiter à cette première phase uniquement si la conclusion des informations collectées permet d’identifier de façon certaine à l’absence d’amiante.
Ensuite, si la premier prise d’information n’est pas suffisante, le diagnostiqueur procède à une prise d’échantillon par un carottage de l’enrobé. Une analyse de ce prélèvement est envoyée en laboratoire indépendant agréé COFRAC. Cette étape permettra de confirmer la présence ou l’absence d’amiante.
les observations faites permettront de positionner précisément les interfaces des différentes couches concernées par les travaux.
Notre diagnostiqueur transmettra ensuite le rapport complet. Incluant le résultat des analyses du laboratoire, la cartographie.
En cas de présence d’amiante, l’enrobé enlevé ne peut être réutilisé. Il doit être stocké en centre d’enfouissement adéquat.
BitumeEnrobes24_cle218189-59803

Réglementation

Circulaire du 15 mai 2013 portant instruction sur la gestion des risques sanitaires liés à l’amiante dans le cas de travaux sur les enrobés amiantés du réseau routier national non concédé.

Un décret 2012-639 du 4 mai 2012, a étendu aux opérations de travaux sur voirie les obligations de gestion des risques sanitaires liés à l’amiante, visait jusqu’ici certains enrobés renforcés entre 1970 et 1995 par des fibres d’amiante de type « chrysotile ».