Des changements à attendre dans la réglementation incendie

Le drame de l’incendie de la tour Grenfell à Londres, avec ses 79 morts, est encore présent dans tous les esprits.

Le projet gouvernemental de loi Logement, actuellement en discussion et annoncé pour le premier semestre 2018, devrait inclure un volet consacré à la réforme de la réglementation incendie dans les bâtiments résidentiels.

La Direction "sécurité structure feu" du CSTB a d’ores et déjà rendu un rapport en juin dernier. Plusieurs pistes sont à l’étude pour actualiser ou modifier la réglementation actuelle qui n’a pas évolué depuis l’arrêté du 31 janvier 1986 sur la protection contre l'incendie des bâtiments d'habitation.

Les produits combustibles pourraient être interdits d’utilisation ou limités sur certains types de bâtiments résidentiels, notamment ceux classés en quatrième famille. En matière de rénovation du bâti, les procédés d’isolation thermique par l’extérieur

(ITE) pourraient également être plus encadrés. Le but est bien sûr d’empêcher la propagation des flammes par la façade. Plusieurs guides techniques sont parus depuis l’arrêté de 1986, concernant notamment l’ITE par enduit sur polystyrène expansé ou les façades bois. Ces documents pourraient servir de base à de nouvelles normes réglementaires de façon à combiner efficacité énergétique et sécurité. Une homogénéisation des textes serait également la bienvenue car les immeubles mixtes comportant des logements et des ERP sont soumis à deux réglementations différentes.