Construire sa maison : quelles sont les étapes pour construire sa maison ?

Construire sa maison ne s’improvise pas. Planifier les différentes étapes avec soin permet d’éviter les retards et les blocages. Du choix de l’emplacement à la remise des clés, chaque étape a son importance

De l’achat du terrain au dépôt du permis de construire

Il faut dans un premier temps évaluer vos moyens financiers : apport personnel, montant de la mensualité correspondant à vos revenus. Vous devrez ensuite choisir le terrain. La signature d'un avant-contrat permet de le réserver : promesse ou compromis de vente. Il est possible de prévoir une condition suspensive liée à l'obtention du prêt. Le plan de la maison peut être proposé par le constructeur ou un architecte. On peut le réaliser soi-même mais il doit être validé par un professionnel au-delà de 170 m². Il faut ensuite obtenir un financement en passant par un courtier ou en contactant des banques classiques ou spécialisées. Lors de l'achat du terrain, le notaire rédigera un acte authentique et procédera à l’encaissement du montant de la vente, des droits d’enregistrement, des frais de mutation et de sa rémunération.

L’obtention d’un permis de construire est indispensable avant de débuter les travaux. Le dossier doit être déposé en mairie en 4 exemplaires ou être envoyé en lettre recommandée avec accusé de réception. Cette démarche est le plus souvent effectuée par les constructeurs. Le délai d’instruction est de 2 mois. Au plus tard 15 jours après le dépôt du dossier, un avis de dépôt de demande de permis de construire doit être affiché sur le terrain. La mairie informera le propriétaire de sa décision par lettre recommandée ou courrier électronique. Des recours sont possibles en cas de refus.

Le suivi et la fin du chantier

La plupart des futurs propriétaires passent par un constructeur ou un artisan qui fait office de maître d'oeuvre, d'autres préfèrent piloter les opérations eux-mêmes en tout ou partie. Il faut dans ce cas conclure un contrat d'entreprise avec chaque artisan ou un marché de travaux par lots. Avant de démarrer le chantier, les constructeurs font signer un contrat de construction de maison individuelle. Ce contrat protège le futur propriétaire qui disposera de recours en cas de non respect des délais et de toutes les garanties légales :

  • Biennale et décennale
  • éléments d’équipement
  • Parfait achèvement

Un acompte de 2 à 5 % est généralement demandé au début du chantier. Souscrire à une assurance dommages-ouvrage est obligatoire, même pour les particuliers en auto-construction totale. Les chantiers ont une durée moyenne de 9 à 15 mois. Plusieurs phases s’enchaînent : terrassement, fondations, murs, charpente, couverture, revêtements extérieurs, cloisons, plomberie, électricité, chauffage et isolation, finitions. Viendra enfin l'étape de réception des travaux. Cette étape finale donne lieu à l’établissement d’un procès-verbal. Le propriétaire peut se faire assister par un expert. En cas d’intervenants multiples, il faut rédiger un PV par entreprise. Si un problème est constaté, il est possible de consigner une partie du prix, dans la limite de 5 %.En l’absence de réserves, le solde du prix doit être réglé sous 8 jours, ou immédiatement si vous êtes assisté par un expert. Dès le PV signé, les clés de votre habitation vous sont remises et vous pouvez occuper les lieux.