Construire sa maison : avantages et inconvénients

Autoconstruction, construction par un promoteur ou un artisan, ou bien achat dans l’ancien ? Chaque formule présente ses avantages et ses inconvénients. A chacun de bien évaluer ses moyens et ses objectifs de façon à réussir son projet immobilier.

Le coût de la construction

Une maison neuve coûte actuellement en moyenne 1200 à 1700€ TTC du m² . La formule la plus économique est l’autoconstruction. Passer par un constructeur ou un artisan entraine un surcoût de 200 €/m² mais permet de bénéficier de toutes les garanties légales. Les maisons d’architectes sont bien sûr les plus onéreuses. La norme RT2012 a fait augmenter les coûts de la construction de 8 à 15 % selon les régions. L’important est de bien chiffrer le projet. En plus du prix du terrain, il faut ajouter les frais de notaire (2 à 3 % dans le neuf, 8 % dans l’ancien), les éventuels frais de copropriété, la taxe d’aménagement, les frais d’assurance dommage-ouvrage et de raccordement aux réseaux, les frais d’aménagement tels que clôture, allées, garage, piscine. D’une façon générale, plus les prix du foncier sont élevés, plus l’option construction peut se révéler intéressante par rapport à l'achat dans l'ancien.

L’autoconstruction totale ou partielle

Construire soi-même sa maison représente un rêve pour beaucoup de futurs propriétaires. L’autoconstruction peut néanmoins virer au cauchemar quand on a surévalué ses capacités et ses compétences : surcoûts, retards, malfaçons sans aucune possibilité de recours. L’autoconstructeur doit le plus souvent faire appel à des professionnels à un moment ou à un autre de son projet : étude de sol, conception, infrastructure, couverture. Des formules intermédiaires peuvent faire baisser les factures avec des risques moindres. L’autogestion consiste à prendre en charge les phases de conception, les formalités administratives, le choix et le suivi des artisans. Faire jouer la concurrence pour chaque lot peut se révéler très gagnant.

Le gain peut être de 15 % par rapport à un constructeur ou un promoteur. La semi-autoconstruction consiste à prendre en charge tout le second oeuvre. Il est possible d’économiser de 20 à 40 % supplémentaires. En combinant ces deux possibilités, on peut obtenir une maison de 100 m² pour 60 000 € à 85 000 €.

Faire construire ou acheter dans l’ancien ?

Faire appel à un constructeur ou à un promoteur nécessite d'être vigilant sur plusieurs points : description de la maison (plan, matériaux), dates de début et fin du chantier, respect des délais, prix, garantie décennale. Le principal inconvénient de la construction neuve est de devoir attendre la fin du chantier pour entrer dans les lieux, soit 8 à 12 mois en moyenne, ce qui peut également poser des problèmes de trésorerie. Les avantages du neuf restent nombreux : frais de notaire réduits, réduction ou exonération de taxe foncière pendant deux ans, prêt à taux zéro pour une première résidence principale.

Une maison neuve permet de bénéficier des dernières normes en vigueur en matière de confort et d’efficacité énergétique, avec d’importantes économies à la clé. L’achat dans l’ancien nécessite souvent des travaux de rénovation. Leur montant moyen est de 1200 €/m², soit l’équivalent d’une maison neuve. L’habitat traditionnel reste néanmoins privilégié par les personnes qui aiment l’authenticité de la pierre. La valeur de rachat peut également représenter un critère important. Le rôle de conseil des professionnels de l'immobilier reste donc essentiel pour permettre à chacun de faire le bon choix.