Prélèvement lignette amiante

Ce diagnostic peut apporter une approche complémentaire lors de la réalisation d’une mesure d’empoussièrement.

devis-commandes-icon
Votre devis amiante en quelques clics
Demandez votre devis en 4 étapes.
interne-icon-telechargement-amiante
image-PRELEVEMENT-LINGETTE-VERTICAL

Les obligations

Le prélèvement de surface au moyen d’une lingette a pour objectif de détecter la présence d’amiante sur des surfaces lisses ou faiblement rugueuses. Comme il n’entre pas dans le champ réglementaire, ce type de prélèvement est réalisé à titre purement informatif. Il ne peut en aucun cas se substituer aux modes de contrôle prévus par la réglementation, que ce soit au niveau du Code la santé publique ou du Code du travail
Les prélèvements par lingette peuvent être mis en œuvre, par exemple, avant des travaux de retrait, de façon à identifier les éventuelles contaminations de surface. Comme ils sont simples et rapides à réaliser, ils peuvent fournir une première indication et aider à anticiper les risques. La détection par lingette peut également servir à vérifier si une surface a été contaminée lors des opérations de nettoyage, sans être forcément émissive.
Même si ces tests permettent d’établir la présence effective d’amiante sur une surface donnée, aucune corrélation n’a pu être établie de manière scientifique entre la présence d’amiante sur une surface et le taux de fibres présent dans l’air.

Validité du diagnostic

Les prélèvements par lingette n’ont aucune valeur légale, que ce soit pour les repérages amiante avant travaux ou avant démolition, ou bien les contrôles en cours et en fin de chantier.
Ils n’ont donc pas de durée de validité établie. Ce diagnostic peut apporter une approche complémentaire lors de la réalisation d’une mesure d’empoussièrement. Des tests surfaciques sont quelquefois menés dans des contextes spécifiques, comme la détection d’amiante dans les documents d’archives.
bg-video

Comment se déroule

un prélèvement lingette amiante ?

01

Quel est le processus ?

Les prélèvements surfaciques sont également appelés prélèvements par essuyage ou frottis de surface. L’opérateur prélève des poussières au sol au moyen d’une lingette humidifiée pliée en deux, sur une surface de 10 cm². Deux passages recto verso sont nécessaires.

02

Que ce passe t-il ensuite ?

La lingette est ensuite placée dans une boîte hermétique ou un sachet soigneusement identifié. La recherche et l’identification de fibres d’amiante sur les lingettes surfaciques s’effectue chez un laboratoire agréé, au moyen de la Microscopie Électronique à Transmission (META). Une analyse complémentaire de type EDXA (diffraction électronique et analyse dispersive en énergie) peut être menée. Les lingettes sont généralement fournies par le laboratoire, avec un double ensachage. Les délais de résultats vont de J+1 à J+5.

La réglementation
Les test surfaciques amiante ne sont pas normalisés et n’entrent pas dans un cadre réglementaire, contrairement aux tests surfaciques mis en œuvre dans le cadre des diagnostics plomb.
Dans son édition 2020 des Questions – Réponses sur la Métrologie Amiante, la Direction Générale du Travail rappelle que les tests surfaciques doivent être utilisés avec circonspection dans le cadre de l’évaluation des risques (EVR) de l’employeur et du donneur d’ordre.
Des travaux sont en cours au niveau de l’INRS (Institut National de Sécurité et de Recherche) de façon à définir une méthodologie adaptée à ce type de diagnostic.
Une plaquette publiée en 2020 par le ministère du Travail rappelle aux donneurs d’ordre, particuliers ou professionnels, leurs obligations en matière de repérage avant travaux.
La validité

Ils n’ont donc pas de durée de validité établie. Ce diagnostic peut apporter une approche complémentaire lors de la réalisation d’une mesure d’empoussièrement.
Des tests surfaciques sont quelquefois menés dans des contextes spécifiques, comme la détection d’amiante dans les documents d’archives.